1ère Manche SSV. Warnia à l’attaque maximale

26/08/2016 - Maxxis SSV Trophy

Jérémie Warnia auteur d’une remontée extraordinaire grille la priorité à son copain Adrien Van Beveren à deux tours de la fin.

On imaginait avant le départ de la 1ère manche du SVV une belle bagarre, ce fût un régal. Dès le premier virage, Stéphane Chambon est percuté au point de faire un tonneau. Un accrochage qui le met malheureusement horse course, biellette de direction cassée. Les mécanos de chez Yam s’affairent afin de réparer pour la deuxième manche, départ à 20 h 30.
Adrien Van Beveren (Yam 1000 YXZR), auteur de la pole prend le large suivi par Sébastien Guyette (Polaris XP Turbo), vainqueur en titre. Jérémie Warnia derrière Chambon ne veut pas prendre de risque, laissant passer l’orage avec devant son Yam, Philippe Cuvelier (2ème en 2015) le beau-frère de Guyette également sur Polaris.
On croît que le triple vainqueur part pour un cavalier seul. Sauf que Jérémie Warnia sort l’attaque maximale. Il vient d’abord à bout de Cuvelier, qui abandonne par la suite sur rupture du bras de direction. L‘auteur de la pole du Mondial dévore les tables, mord dans les talus, gobe les retardataires et finit pas avaler Guyette, qui ne tente même pas de résister.
On se dit alors que Yam va réaliser un premier doublé Van Deveren et Warnia dans cet ordre. Sauf que Jérémie le quadeur remonte comme un malade sur Adrien le motard. Profitant d’un retardataire certainement en panique, en sentant les deux Yam en folie, bloque le leader de plus des trois quarts de la course. Jérémie revenu dans les roues de son pote, saute sur l’occasion et s’offre la première manche !

Jean-Philippe AURAY

Nos photos : 1. Stéphane Chambon au premier virage est envoyé dans le décor
2. Jérémie Warnia impressionnant !

Gilles Vitry

LIENS

Classement 1ère manche SSV

PHOTOS
1ère Manche SSV. Warnia à l’attaque maximale
1ère Manche SSV. Warnia à l’attaque maximale
1ère Manche SSV. Warnia à l’attaque maximale
1ère Manche SSV. Warnia à l’attaque maximale
1ère Manche SSV. Warnia à l’attaque maximale