Adieu à René Geret

18/04/2017 - Mondial du Quad 2017

Adieu à René Geret - Mondial  du Quad 2017

René Geret s’est éteint à l’âge de 78 ans. C’était une des grandes voix des sports motocyclistes de la fédération Française.

Il n’avait pas construit son cursus au sein d’une grande école de communication. Mais son talent était inné. Il s’était forgé à l’amitié et cette passion viscérale à donner de la lumière à sa discipline de prédilection : la moto. Il restait d’une grande humilité. Et pourtant, sa bonhomie lui avait fait rencontrer les plus grands champions de la planète, appelée autrefois le Continental circus.

Licencié à l’Union motocycliste de l’Ain, il était le speaker officiel du championnat de France de la montagne. Sur une grille de départ, il était inscrit dans le paysage de la course. Le citoyen de Jasseron était le confident, l’intime des pilotes. Il en connaissait dans les moindres lignes, le palmarès, les bonheurs et les malheurs. Il avait cette qualité de mettre en valeur le champion confirmé aussi bien que le novice. Pour lui, le champion, c’était celui qui était sur la grille d’un départ, d’une course de mob à un championnat de France. Au mondial du quad, dans la prairie de Pont-de-Vaux, c’était une rencontre incontournable à connaître les coulisses ou les derniers détails des faits de la course.

René, c’était une encyclopédie de l’histoire des deux-roues motorisés. Il était capable de parler des qualités d’une vénérable Terrot à celles des dernières nouveautés sorties des usines nipponnes. La montée historique de Coligny était une des organisations de son jardin secret.

Sa disparition soudaine, jeudi, a été cruellement ressentie dans les paddocks. Il laisse dans la peine sa famille, son épouse, ses enfants et ses petits-enfants et sa seconde famille, celle de la moto.

Mario Molard, Le Progrès de L'Ain

PHOTOS
Adieu à René Geret